Mercedes Classe C Break : Essai

classe c

Mercedes Classe C Break : Essai

Chez Mercedes, la culture du break s’inscrit au patrimoine de la marque. La Classe C ne déroge pas à la règle avec des prestations exemplaires.
En cubant de 490 à 1 510 l, le volume du coffre ne distance pas ses rivales, mais sa mise en œuvre se trouve facilitée par une banquette aux dossiers rabattables en trois parties.
Mais le principal atout de ce break réside dans le changement de cap opéré par la Classe C. Trois ans après son lancement, cette dernière génération étonne toujours par sa modernité. Une vraie révolution menée sans remettre en cause la qualité de l’accueil. Le comportement se montre à l’avenant, avec une progression sécurisée par de multiples aides à la conduite.

Quant à l’impressionnant catalogue des motorisations, il témoigne du pouvoir d’adaptation de la Classe C aux desiderata du marché. Mais en entrée de gamme, le 180 d et ses 116 ch en provenance de Renault ne convaincront que les comptables. Prestige oblige, mieux vaut se tourner vers un 220 d et ses 170 ch pour apprécier le confort de ce break en toute sérénité (à partir de 44 300 euros en Business).