Bien choisir sa motorisation électrique – 1

bien choisir sa motorisation

Bien choisir sa motorisation électrique – 1

L’énergie a plus que jamais une place majeure dans le choix de son véhicule. Aux traditionnels moteurs diesel ou essence sont venus s’associer des alternatives “faible émission” comme l’électrique, l’hydrogène ou encore le bio-carburant.

 

Poussés par la transition énergétique et les aides de l’état, les constructeurs multiplient les annonces autour de nouveaux moteurs. Les parcs des professionnels et particuliers prennent progressivement le virage du verdissement.

 

Chez LEASYGO nous accompagnons nos clients vers le choix du véhicule le plus adapté. Si l’électrification s’apparente comme la solution idéale écologiquement, les motorisations hybrides assurent à ce stade une transition plus en douceur.

 

On vous oriente sur le choix de votre motorisation.

 

Dans cette article, nous donnons quelques clés de lecture afin de vous aider à appréhender au mieux les différentes motorisations et ainsi identifier la solution la plus adaptée à votre usage.

 

 

Du point du vue du financement, exemple en location longue durée, ces véhicules électrifiés sont valorisés avec des mensualités proches du thermique, la fiscalité sera quant à elle plus avantageuse.

 

En se basant sur une analyse détaillée du coût d’utilisation du véhicule (TCO), un véhicule “électrifié” apparaît sur des kilométrages faibles et moyens comme économiquement plus attractif.

 

 

La question centrale demeure : quelle sera votre usage ?

 

I/ Analyser l’usage et sélectionner le véhicule adapté

 

On distingue 2 indicateurs clés dans la volonté de se doter d’un véhicule électrique :

 

– La distance quotidienne réalisée : De multiples occurrences et une distance moyenne faible pour chaque occurrence (exemple 20 km / trajet). Pour une citadine et des trajets quotidiens domicile-travail, difficile de concurrencer le véhicule électrifié. Il sera plus propre et plus économique. Au-delà d’un certain kilométrage et du fait de son automnomie limitée, le véhicule électrique actuel ne sera néamoins pas nécessairement adapté. Nous pourrions estimer un palier aux alentours de 20 000km/an. Au-dela, nous parlerons des véhicules électriques de demain, avec des batteries de plus en plus performantes. Pour les “gros rouleurs”, l’autonomie du véhicule sera la principale contrainte.

 

 

– L’accèssibilité aux bornes de recharge : Au-delà de la technologie encore faut-il avoir la possibilité de recharger son véhicule électrique. Avec un véhicule 100% électrique vous n’aurez pas le choix que de préparer votre trajet et ainsi de repérer les stations avec des bornes. Pour un véhicule hybride rechargeable, vous aurez la possibilité de basculer en thermique au-delà de l’autonomie des batteries (communément 40 – 50 km) mais attention à la surconsommation qui pourrait s’avérer couteuse. Pour ce type de véhicule (PHev), il convient donc d’avoir la possibilité et la discipline de recharger régulièrement son véhicule au risque de perdre tout ou partie du bénéfice de l’électrification. (cf: Bornes de recharges). Certaines applications, comme A Better Routeplanner vous permettrons d’appréhender au mieux vos trajets électriques.

 

Le schéma ci-dessous vous éclairera sur votre choix :