Bien choisir sa motorisation – Partie 3

Bien choisir sa motorisation – Partie 3

L’énergie a plus que jamais une place majeure dans le choix de son véhicule. Aux traditionnels moteurs diesel ou essence sont venus s’associer des énergies alternatives comme l’électrique, l’hydrogène ou encore le bio-carburant. Poussés par la transition énergétique et les aides de l’état, les constructeurs multiplient les annonces autour de nouveaux véhicules “propres”. Les parcs des professionnels et particuliers prennent progressivement le virage du zéro carbone.

Si l’électrification s’apparente comme la solution idéale écologiquement, les motorisations hybrides assurent à ce stade une transition plus en douceur.
Dans cette troisième partie, nous partageons les spécificités à connaitre pour optimiser sa conduite “électrifiée”.

Vous avez ratés nos premiers articles, jetez-y un coup d’œil :

Partie 1 : ANALYSER L’USAGE

Partie 2 : LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES ÉLECTRIFIÉES

 

Partie 3: CONDUIRE UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE, LES BONNES PRATIQUES

 

Une des particularités du moteur électrique réside dans la linéarité de sa courbe de puissance. Cette particularité lui confère une accélération franche et participe ainsi très largement à son agrément de conduite.

Cette puissance linéaire et disponible dès le premier tour de roues pourrait surprendre par exemple lors des phases de démarrage.

 

“L’éco-conduite” n’est pas une nouveauté liée à l’électrique. Adapter sa conduite pour faire baisser sa consommation d’énergie est également valable sur le véhicule thermique. Elle devient néanmoins presque une nécessité sur un véhicule électrique, afin d’optimiser son autonomie et éviter la panne sèche.

 

 

Adopter une conduite souple: une conduite dite “souple” consiste à modérer ses accélérations et ses freinages. La boite de vitesse automatique, obligatoirement présente sur un véhicule électrique vous y aidera grandement. Du fait de son couple présent à très bas régime, la pédale d’accélération est très réactive et vous assurera une montée progressive et sans à-coups, exit le kick-down ! Dans les embouteillages, le fait de garder une distance entre le véhicule qui vous précède vous évitera de jongler entre la pédale d’accélération et de frein.

 

Utilisation du frein moteur: phénomène propre aux véhicules hybrides et électriques, le frein moteur devient un frein régénératif. Lorsque vous levez le pied de la pédale d’accélération, la voiture va décélérer plus fortement qu’un véhicule thermique et utiliser cette énergie afin de recharger les batteries. Vous épargnez mécaniquement vos freins et les consommables associés.

 

 

Utiliser les différents modes de conduite: la plupart des véhicules hybrides ou électriques possèdent différents modes de conduite. Communément, il y en a au moins 3 : Eco / Confort / Dynamique. Ils agissent sur les paramètres de conduite comme l’accélération, la décéleration et le maintient de la vitesse. Le mode “éco” s’avérera  très utile lors des déplacements urbains afin de réduire votre consommation. Il aura également l’objectif d’optimiser les éléments de confort énergivores comme la climatisation, le chauffage ou les aides à la conduite. On parle d’un gain d’autonomie pouvant aller jusqu’à 10 %.

 

 

Avoir des pneus correctement gonflés: comme pour un véhicule thermique, des pneus correctement gonflés seront vecteurs de sécurité et éviteront la surconsommation.

 

Préparer un voyage autoroutier ou une longue distance: voyager en véhicule électrique nécessite encore un minimum de préparation afin d’éviter la panne sèche. Il n’est néanmoins pas à proscrire. En effet, la structuration du réseau de recharge rapide ainsi que les nouvelles batteries, plus performantes, participent à l’amélioration du véhicule électrique et a son autonomie. Avec un minimum de  préparation et un véhicule électrique avoisinant les 400km d’autonomie, il devient possible de sillonner le pays. Nous vous conseillons d’utiliser l’outil de planification “a better route planneur” afin de préparer votre trajet. Disponible sur mobile, il vous permettra de cibler vos points de recharges en fonction du trajet à réaliser.

 

 

Notre 4ème et dernière partie portera sur les spécificités des différentes solutions de charge électrique.  

 

 

NOUS CONTACTER